Fond-MM_edited.jpg
  • Michel Chlastacz

Premières pertes historiques de Thalys en raison du Covid-19


Thalys

12/04/2021 - Si c’est la faillite qui semble guetter Eurostar, le consortium Thalys accuse également le coup de la pandémie.


Pour la première fois depuis son lancement en 1995, l’opérateur des lignes Paris-Bruxelles-Amsterdam et Paris-Bruxelles-Liège-Dortmund* a en effet vu un effondrement de son chiffre d’affaires à 165 M€ réalisés l’an dernier au lieu de 550 M€ en 2019 (la meilleure année de l’histoire du consortium). Il aura ainsi reculé de 70% !


Une situation qui obligerait le consortium à négocier un financement exceptionnel de 100 M€ auprès des banques en dépit des mesures d’économies de même niveau qui ont été mises en œuvre.


En 2020, avec 2,5 millions de voyageurs transportés contre 7,8 millions en 2019 le trafic a diminué de 65%. Et même si, avec une brève reprise à l’automne, les 80% de recul du printemps 2020 ont pu être atténués, cette situation bouleverse les projets. Dont bien évidemment celui d’une fusion avec... Eurostar !


Mais si le retour aux trafics précédents devait attendre 2024, il faudra tenir compte de l’évolution de la part de la clientèle d’affaires.


Celle dont la chute a été la plus forte et risque d’être la plus durable en raison de l’installation dans les habitudes de cette même clientèle du télétravail et des téléconférences ...


* Plus des liaisons régulières vers Eurodisney et des saisonnières vers Bordeaux, Marseille et Bourg-Saint-Maurice.