Fond-MM_edited.jpg
  • Jean-François Bélanger

Le premier bus GNV MAN du Sytral roule à Villefranche-sur-Saône

11/03/2021 - Le Sytral poursuit la transition énergétique de son parc de véhicules avec la livraison du premier autobus roulant au GNV sur le réseau Libellule, à Villefranche-sur-Saône.


De marque MAN, ce Lion’s City fait partie de la commande passée par l‘Autorité Organisatrice de la Mobilité, qui prévoit la livraison de 56 véhicules de ce type d’ici l’été, sur le réseau TCL cette fois.


Bruno Bernard, président du Sytral, entouré des responsables Keolis
Au dépôt Keolis d’Arnas, Bruno Bernard, président du Sytral, entouré des responsables Keolis.

L’événement de ce 8 mars 2021, se situe dans la transition énergétique dans laquelle le Sytral est engagé et qui prévoit l’arrivée de 400 nouveaux véhicules qui seront progressivement mis en service. Ce qui représente le renouvellement de près de la moitié de la flotte.


D’un coût unitaire de 295 000 €, le Lion’s City de MAN est ici en une version standard qui peut accueillir 80 personnes. Il est dédié aux lignes 1 et 3 du réseau caladois, deux des six lignes du réseau Libellule.


Celui-ci dessert les 18 communes de l’agglomération de Villefranche-Beaujolais-Saône. Cet autobus est également doté d’un système « mild-hybrid » qui fait appel à l’énergie électrique dans les opérations de « stop and go », ce qui garantit au global une réduction des émissions de particules et de pollution sonore de 50% par rapport à un véhicule thermique.


De nouveaux équipements pour la sécurité


Pour renforcer la sécurité à bord des véhicules, Bruno Bernard, président du Sytral, a profité de l’occasion pour annoncer le déploiement d’un système de vidéo-protection embarquée sur les 31 véhicules du parc de véhicules caladois, pour un montant de près de 100 000 €.


Comme dans la métropole lyonnaise, le réseau caladois est exploité par Keolis, qui a racheté Car Postal après ses déboires, sous le principe d’une délégation de service public qui court jusqu’en 2022.


Le reste de la commande, de plus d’une cinquantaine d’unités, va être livré progressivement à Lyon. Ces autobus de nouvelle génération seront affectés au dépôt de La Soie qui va être lui-même doté d’une station de recharge.