• Michel Chlastacz

Un plan de redressement du rail ukrainien


11/11/2020 - Le 2 novembre 2020, Volodymyr Zhmak, président des Chemins de fer Ukrainien (UZ) a annoncé un plan de restructuration de l’entreprise assorti d’un montant d’investissements de l’équivalent de 776,6 M€ pour l’année 2021.

Le fret bénéficierait de plus du quart de ce montant afin d’accroitre à terme les capacités quotidiennes du trafic de 22% en passant de 0,814 à 1 M tonnes.

Un résultat qui serait atteint notamment grâce à une meilleure disponibilité du parc de locomotives avec 14,4 M€ investis dans les ateliers de maintenance.

Une démarche qui s’applique au parc de traction voyageurs, qui date également des années 1970-1980*, l’objectif étant d’obtenir de premières livraisons de locomotives en 2022. Le plan prévoit aussi l’achat de 100 voitures dès 2021(80,6 M€).

Les investissements de réhabilitation des infrastructures dont la dégradation s’est considérablement accrue au fil des années totalisent 208,8 M€ auxquels s’ajoutent 29,8 M€ pour des opérations d’électrification.

Les chemins de fer ukrainiens gèrent un réseau de 23 000 km de lignes à voie large dont 42,4% électrifiées (3kV continu et 25 kV alternatif). Le trafic fret totalise 314 M de tonnes et les trafics voyageurs atteignent 150 M de passagers.


* Le parc de traction des UZ totalise 1627 locomotives électriques et 1305 locomotives diesel, 900 rames automotrices électriques et 300 automotrices et autorails diesel. Plus 5300 voitures voyageurs et 75 000 wagons.