• Michel Chlastacz

PKP Intercity investit dans les nouveaux matériels



05/02/2021 - Peu importe la forte chute du trafic liée à la pandémie et qui est passé de 49 millions de voyageurs en 2019 à moins de 29 millions l’an dernier (- 40,8%).

En dépit de cette situation inédite partagée avec les autres entreprises ferroviaires européennes, l’opérateur polonais grandes lignes PKP Intercity a présenté début 2021 un plan massif d’investissements dans le domaine des matériels roulants. Avec l’équivalent de 1,1 Md€, il porte sur l’achat et sur la rénovation.


D’abord, pour 118 locomotives électriques parmi lesquelles 10 à 15 machines poly-courants et autant de machines mono courants aptes à 200 km/h, plus 200 locomotives rénovées dont 20 seront modifiées pour passer à 160 km/h.

Ensuite, pour 12 automotrices électriques FLIRT de Stadler plus 14 rames DART de Pesa rénovées.

Enfin, pour l’achat de 185 voitures voyageurs et la rénovation de 700 autres par trois constructeurs. Début 2023 les matériels neufs ou rénovés totaliseront 80% du parc au lieu du tiers aujourd’hui*.


La modernisation du parc a été accentuée en 2020 avec la livraison de 30 B°B° électriques Griffin (photo) par le groupe Newag. La version à 200 km/h de ces mêmes machines fait partie des commandes de 2021.

* Le parc « PKP Intercity » totalise 346 locomotives et 43 rames automotrices électriques (dont 15 rames à grande vitesse ED 250 Pendolino Alstom), 60 locomotives diesel et 2300 voitures voyageurs.