Fond-MM_edited.jpg
  • Pierre Cossard

L’OTRE réclame des réponses claires


11/05/2021 - Le secteur des transports routiers de voyageurs semble vouloir maintenir une certaine pression sur le gouvernement, notamment pour les entreprises dont l’activité touristique représente l’essentiel de l’activité.


Ainsi, le CAI (Collectif des Autocaristes Indépendants) a-t-il annoncé la semaine dernière une mobilisation pour le 10 mai, avant de se rétracter le 7, le dialogue avec les services de l’Etat ayant été renoué.


De son côté, l’OTRE rappelait le 6 mai que « pour les activités de voyages et tourisme par autocars, les perspectives s’annoncent toujours très incertaines et lointaines ».


Ne pouvant se contenter d’annonces au mois le mois, l’OTRE réclame des certitudes et un soutien durable « par une annonce claire du maintien de toutes les mesures renforcées du plan tourisme pour les activités par autocars, à minima jusqu’au 31 décembre 2021 ».


Le syndicat attend également du ministère de l’Education Nationale et du ministère de la Jeunesse et des Sports, encouragement à toutes les parties prenantes pour une reprise au plus tôt des sorties scolaires, périscolaires et centres de loisirs, et une reprise des voyages scolaires (notamment les activités linguistiques) à la prochaine rentrée de septembre 2021.


Si l’OTRE fait toujours le choix de privilégier la concertation, elle ne désarme pas, et réclame des réponses claires et sans délai à ses demandes « car les entreprises ne peuvent rester davantage dans l’incertitude mortifère ».