• Michel Chlastacz

Un nouveau départ pour l’axe Angoulême-Saintes



04/02/2021 - Du 1er janvier au 10 juillet 2021, la ligne Angoulême-Beillant* (68 km) sera rénovée sur 33,3 km avec remplacement de 56 tonnes de rails, 37000 tonnes de rails et 42 000 tonnes de ballast.


S’ajoutent la rénovation de 13 passages à niveau, l’enfouissement de 70 km de câbles dans 50 km de caniveaux et l’assainissement de la plate-forme.

Il s’agit d’une première étape de 30,4 M€ partagée - dans le cadre du CPER de l’ex-Région Poitou-Charentes 2015-2020 - entre État (40,23%), Région Nouvelle-Aquitaine (26,59%), départements de Charente (12,15%) et de Charente-Maritime (12,5%) et SNCF Réseau (8,88%).


Pour pérenniser la ligne et retrouver sa vitesse limite de 110 km/h tout en préparant une mise à 140 km/h. Et, d’ici 2023, d’installer la fibre optique et d’automatiser la signalisation avec une commande centralisée à Beillant avec 45 M€ supplémentaires.


Après la modernisation de Saintes-Royan en 2018, tout l’itinéraire Angoulême-Saintes-Royan (113 km) sera rénové.


Pour les élus charentais l’intérêt d’une électrification Angoulême-Royan est relancé alors que Dominique Bussereau, ancien ministre des Transports, président de Départements de France et de la Charente-Maritime, milite depuis toujours pour l’arrivée du TGV à Royan.


* De Beillant à Saintes (9 km) la ligne d’Angoulême est établie en tronc commun avec l’axe Bordeaux-Nantes. Et sur 2 km au départ d’Angoulême avec la ligne Paris-Bordeaux.