• Michel Chlastacz

Network Rail investit sur la LRA Londres-Gatwick



12/01/2021 - La plus ancienne Liaison Rail Aéroport (LRA) au monde, avec celle de Bruxelles qui avait été ouverte la même année, va bénéficier d’une véritable cure de jouvence.


Une opération urgente en raison à la fois du vieillissement des installations et de la pression exceptionnelle d’un trafic qui s’est accru de 50% depuis 2010 pour atteindre un record de 21 millions de voyageurs l’an dernier.

D’avril 2020 à septembre 2023, Network Rail, gestionnaire britannique d’infrastructures ferroviaires va investir 150 M£ (166,5 M€) pour la modernisation et l’accroissement des capacités de la gare aéroportuaire, auxquels s’ajoutent 750 M£ (830 M€) pour la remise à niveau de la ligne Londres-Brighton et de sa branche vers le Sussex.


C’est, sur son tronc commun qui inclut la gare de Gatwick Airport*, la voie ferrée la plus chargée de Grande-Bretagne avec pas moins de 1700 trains et de 300 000 voyageurs quotidiens les jours ouvrables.


Une signalisation hors d’âge


Sur la ligne de Brighton il s’agit, outre le renouvellement de voies arrivées à limite d’usure, de remplacer des installations de signalisation également hors d’âge par un système numérique et de changer les tabliers métalliques des deux plus grands ponts de la ligne. Cela tout en confortant des dizaines d’ouvrages d’art de moindre importance.


En gare de Gatwick Airport, les opérations consistent dans l’allongement de deux des six quais et dans l’installation de huit escaliers mécaniques et de quatre ascenseurs supplémentaires.


Des travaux qui doivent être réalisés tout en conservant une desserte considérable de l’ordre de 16 trains par heure et par sens toutes origines et toutes sur son tronc commun destinations confondues.


* La gare de « Gatwick Airport » située sur la ligne Londres-Brighton, 42,8 km au sud de la capitale britannique, a été créée en 1958. Située à moins de 100m du bâtiment aéroportuaire (l’actuel terminal Sud), elle est desservie à la fois par les RER « Thameslink », et des trains du Great Western et du Southern. Auxquels s’ajoute le service dédié « Gatwick Expres » London Victoria-Gatwick-Brighton suspendu le temps des travaux.