• Christine Cabiron

Nantes veut créer trois nouvelles lignes de tram



20/10/2020 - Nantes métropole souhaite recueillir l’avis des habitants sur la création de 5 km de nouvelles lignes de tramway et la transformation du pont Anne-Bretagne. Deux projets chiffrés à 325 M€. Cette consultation se déroulera du 26 octobre au 18 décembre 2020.

Nantes métropole veut donc réaliser 5 km de nouvelles voies de tramway d’ici 2026. L’objectif : améliorer le maillage de l’agglomération et mieux relier les pôles de vie.

Ce projet est lié à l’aménagement d’un grand cœur métropolitain « qui regarde à nouveau vers la Loire et son estuaire », précise un communiqué de Nantes métropole.

Desserte de l’Ile de Nantes

L’extension de ce transport en site propre nécessite de transformer le pont Anne de Bretagne. Concrètement, il s’agit de l’élargir pour permettre au tramway de l’emprunter et créer par la même occasion de l’espace pour les piétons et cyclistes.

Ces nouveaux tronçons de tram desserviront l’ouest de l’ile de Nantes, le futur CHU (attendu pour 2026) et la commune de Rezé, située au sud de Nantes.

Le coût de ces deux projets a été estimé à 325 M€ (TTC) : 200 M€ pour les 5 km de tramway, 50 M€ pour la transformation du pont Anne de Bretagne et environ 17 M€ pour l’acquisition de 17 nouvelles rames.

Parole aux métropolitains

Pour recueillir l’avis des habitants de cette agglomération, la Métropole organise une consultation du 26 octobre au 18 décembre 2020 sous l’égide de la Commission nationale du débat public (CNDP).

L’extension du réseau de tramway vise à absorber la hausse de la fréquentation observée dans ce mode. En cinq ans, le nombre de voyages (320 000) a augmenté de 12%. Globalement, les transports publics nantais (TAN) enregistrent 630 000 voyages et d’ici 2030, ce trafic devrait s’accroître de 270 000 déplacements supplémentaires.

C’est pour cela que cette collectivité de 646 000 habitants envisage d’ores et déjà de prolonger ces nouveaux tronçons à l’horizon de 2030 et 2035.

Du tram, des bus et des vélos

Le réseau urbain nantais est actuellement organisé autour de trois lignes de tramway totalisant 44 km. Il est complété par 56 lignes de bus dont 10 à haut niveau de service (Busway et Chronobus). Il comprend également trois liaisons fluviales : deux sur la Loire et une sur l’Erdre.

Parallèlement, la métropole gère près de deux mille vélos en location moyenne et longue durée, et plus de 1250 vélos en libre-service répartis dans 125 stations.

Le territoire de la métropole compte 586 km d’aménagements et axes cyclables. Les cyclistes disposent aussi de 7700 appuis vélos et de 2755 places de stationnement dans les parkings en ouvrage, dans les Véloparcs et les parcs relais.

Mots-clés :