• Christine Cabiron

Montpellier teste des bus électriques


13/05/2022 - La métropole de Montpellier va tester jusqu’en juillet 2022 sept bus électriques en prévision de la construction de 5 lignes de bus à haut niveau de service.


Le coup d’envoi de l’expérimentation de bus électriques a été donné le 9 mai 2022 par Michaël Delafosse, président de Montpellier Méditerranée Métropole.


Jusqu’à la mi-juillet, sept bus seront testés sur le réseau TaM. L’objectif : établir un comparatif des données techniques de chaque véhicule en fonction des contraintes de terrain et de la circulation.



Collecte de données


Pendant la durée de l’expérimentation, plusieurs informations seront collectées et analysées :


  • les différentes consommations : lorsque le bus est en ligne, lorsqu’il est vide, chargé, en montée ;

  • la consommation des auxiliaires : climatisation, chauffage, ouverture et fermeture des portes, systèmes embarqués ;

  • les performances des batteries ;

  • les possibilités de supervision offertes par les logiciels.


7 constructeurs en lice


Chaque véhicule sera testé pendant 15 jours. Pour mener à bien cette expérimentation, la collectivité a sélectionné sept constructeurs.


Il s’agit de Mercedes, Solaris, Ebusco, Irizar, Iveco, Volvo et Man.



5 lignes de BusTram


Ces tests sont destinés à choisir les véhicules qui seront mis en service sur les 5 futures lignes de bus à haut-service de service.


Ce réseau appelé BusTram, desservira 10 communes, 110 000 habitants. Il s’étendra sur 57 km et nécessitera 60 bus électriques.


Un projet chiffré à 255 M€ (HT).