• Michel Chlastacz

Montpellier-Perpignan : un tour de table financier pour la LGV


06/09/2021 - Le 2 septembre 2021 à Toulouse, Étienne Guyot, Préfet d’Occitanie et de Haute-Garonne, et Carole Delga, présidente de la région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée, ont réuni les collectivités territoriales membres du Comité de Pilotage de la Ligne Nouvelle Montpellier-Perpignan.


Réunion durant laquelle les représentants de SNCF Réseau ont présenté en préalable l’état d’avancement du projet dans la perspective d’un lancement de l’enquête d’utilité Publique d’ici la fin de 2021, et avant que les participants ne valident les clés de financement.


Une démarche semblable à celle qui a présidé au financement de la LGV Bordeaux-Toulouse

qui ici, inclut l’État, la région Occitanie, les trois départements traversés (Aude, Hérault et Pyrénées-Orientales) ainsi que les sept communautés d’agglomération desservies (Montpellier-Méditerranée-Métropole, Sète-Agglopole-Méditerranée, Béziers-Méditerranée, Héraut-Méditerranée, Grand-Narbonne, Carcassonne-Agglomération et Perpignan-Méditerranée Métropole).


Pour un investissent total de 6,12 Mds€ aux conditions économiques de 2020, dont le tiers (2,04 Mds€) à réaliser en une première phase entre Montpellier et Béziers.


Première étape pour laquelle l’État et la Région* participent à hauteur de 40% chacune, une aide européenne étant attendue pour les 20% du solde.


Cette ligne nouvelle d’une longueur de 150 km (plus 30 km de raccordements au réseau existant) serait achevée à l’horizon 2030 pour la première phase et en 2034 pour la seconde phase.