• Michel Chlastacz

Midnight Train veut renouer avec le train de nuit de luxe



24/06/2021 - Midnight Train se présente comme une start-up, au moins formellement. Mais elle semble déjà bien épaulée, puisque Xavier Niel, le très médiatique patron de Free, ferait partie de ses soutiens*...


À partir d’un constat selon lequel il y aurait actuellement une forte demande de trains de nuit, mais que ce qui manquerait, ce sont les produits adaptés à la clientèle d’aujourd’hui, Midnight Train voudrait, d’ici 2024, exploiter des trains de nuit à hautes prestations - de type hôtel roulant - sur des relations ferroviaires entre la France, l’Espagne, le Portugal et l’Italie.


A terme l’entreprise proposerait aussi des escapades plus au nord vers Hambourg, Copenhague et Berlin. Voire même jusque vers Édimbourg...


Pout le moment, il ne s’agit que de photos très attirantes de compartiments-lits au design épuré et qui disposeraient de salles de bains, ainsi que d’une communication déjà bien rôdée qui évoque une restauration et des services de haut de gamme.


Reste qu’il faut trouver des matériels existants et les réaménager, voire en construire ce qui n’est pas une mince affaire. Puisqu’un parc de 30 à 40 voitures semble être le minimum nécessaire pour lancer de premiers services...

 

* Si le projet est porté par Adrien Aumont, fondateur de Kiss-Kiss Bank site de financement participatif, on retrouve notamment dans l’équipe de lancement des anciens du groupe SNCF qui sont passés par Eurostar et Thalys.