• Jean-François Bélanger

Lyon en tête du peloton des villes-vélos


Les quais du Rhône à Lyon.

08/10/2021 - Selon le Bike Count Display, qui mesure les passages vélos grâce à 372 compteurs installés dans les villes d’une vingtaine de pays à travers le monde, la piste cyclable située le long des quais du Rhône à Lyon, a enregistré le 7 septembre 2021 le passage-record de 16 244 cyclistes.


Ainsi, depuis le début de l’année, avec un cumul de 2 547 598 passages vélos, il coiffe l’axe de Paris-Sébastopol (2 529 669 passages-vélos).


Dans le palmarès des villes-vélos établi par le Bike Count Display, derrière les quais lyonnais, on note la présence de deux pistes parisiennes : Sébastopol et Rivoli en quatrième position derrière Freibourg, alors que Strasbourg figure en 6e position.


Une reconnaissance qui ne peut que donner des ailes à la constitution des Voies Lyonnaises, la nouvelle appellation qui prend le relais du REV (Réseau Express Vélo) initial, puisque celui-ci est devenu désormais réalité.


Grégory Doucet, maire de Lyon, relève que ce record « témoigne des changements dans les modes de vie et de déplacement des lyonnaises et des lyonnais ». Par ailleurs, cette performance valide le choix de la Métropole de Lyon qui vient justement de présenter son réseau des Voies Lyonnaises.


12 Voies Lyonnaises connectées à 18 gares TER


Juste reconnaissance de sa performance, cet axe leader le long du Rhône portera le numéro 1 du futur réseau des Voies Lyonnaises et sera élargi à 4 mètres.


Les travaux se dérouleront du mois de mars au mois de décembre 2022. Mais à l’horizon 2026, ce sont en fait une douzaine de ces lignes vélos qui constitueront ce réseau, pour atteindre 355 kilomètres dessinées à travers 49 communes de la Métropole (sur 59).


Ce qui fait qu’en 2026, trois habitants sur quatre vivront à moins de 10 mn à vélo d’une Voie Lyonnaise. Chacune de ces pistes cyclables disposera d’une largeur comprise entre 3 et 4 mètres pour assurer une circulation à deux de front (pour générer une convivialité) et accueillir des cycles à gros gabarit (vélos-cargo, vélos-remorque…).


Pour y parvenir, la Métropole engagera un budget de 100 M€, avec pour objectif de multiplier par trois l’usage du vélo dans la Métropole, en complément des transports en commun, puisque ces Voies Lyonnaises seront connectés à 18 gares TER de la Métropole. Elles doivent présenter une alternative crédible à l’utilisation de la voiture individuelle.