• Jean-François Bélanger

Lyon Parc Auto accélère sa diversification pour rétablir ses comptes


Lyon Parc Auto

11/02/2022 - Après deux années difficiles, Lyon Parc Auto (LPA), opérateur historique du stationnement lyonnais, va accélérer sa diversification pour coller à son objectif politique, tout en rétablissant ses comptes.


Se définissant comme l’un des acteurs essentiels de la mobilité lyonnaise, LPA veut poursuivre sa mutation d’une Société d’Economie Mixte (Sem) de stationnement créée en 1969, en « une société de services dédiés aux passagers urbains ».


Cela sera-t-il suffisant pour rétablis ses comptes ? L’année 2021 s’est terminée sur un chiffre d’affaires de 40 M€, sensiblement le même qu’en 2020. Pour mémoire, il était de 58 M€ en 2019.


Après ces deux années compliquées financièrement, la Sem va investir 122 M€ d’ici les cinq prochaines années pour diversifier ses activités. Au-delà du stationnement pour voitures vont s’ajouter des emplacements pour vélos, des services d’autopartage, du stationnement mutualisé, des recharges électriques, des solutions de logistique urbaines…


Le tout interviendra en accompagnement de la transition énergétique et l'évolution des mobilités dans l’optique de la très controversée mise en place de l’élargissement et du renforcement des contraintes de la Zone à Faibles Emissions.


Parkings à vélo et Espaces Logistiques Urbains


D'ici à la fin de l'année, LPA va donc créer 733 places de stationnement pour les vélos, pour atteindre une capacité de 2056 places. Pour les véhicules électriques, la Sem compte passer de 160 à 330 points de charge. L’offre d’autopartage passera dès cette année de 100 à 400 véhicules Citiz, en complément des 100 voitures en free floating de Yea !


Lyon Parc Auto

La Sem accentue également son offre LPA & Co, un service de mise en relations d’usagers avec des propriétaires privés de parkings, qui représente déjà 1500 places.


De plus, alors que six vélos cargos électriques sont proposés depuis début février dans deux de ses parkings, Lyon Parc Auto va développer d’autres espaces de logistique urbaine (Elu).


Ces services s’inscrivent dans le prolongement du projet d’hôtel logistique urbain de 30 000 m2, dont LPA est partenaire, et dont la construction, pour un investissement de 46 M€, vient de démarrer sur le port Edouard Herriot et qui devrait s'achever au premier semestre 2023.


Mais LPA n’en oubliera pas pour autant la rénovation de ses parcs en silo, dont les presque 20 000 places de parking aux particuliers représentent 90% de son chiffre d’affaires.


Les aménagements favoriseront aussi le confort des usagers avec de nouveaux services de guidage, des casiers ou des douches pour les cyclistes.