• Jean-François Bélanger

Un pas de plus dans la logistique propre pour Lyon Parc Auto

Mis à jour : janv. 20

18/01/2021 - A la demande de la Mairie de Lyon, la société d’économie mixte Lyon Parc Auto (LPA) vient de mettre en place un service de livraison du dernier kilomètre, « My livraison Zen », grâce à de nouveaux partenaires spécialisés. En attendant la signature imminente du permis de construire d’un « Hôtel de la Logistique » de 30 000 m².


Chez Lyon Parc Auto : à g. Grégory Doucet, maire de Lyon, et Fabien Bagnon, président de Lyon Parc Auto.

La crise sanitaire et les mesures de restriction des libertés (confinement, couvre-feu…) ont modifié sensiblement les comportements des citadins. Les activités de click and collect, les livraisons de repas… se sont multipliées et pourraient perdurer au-delà de la crise.


« Nous devons prendre en compte ces nouvelles donnes et faire en sorte qu’elles soient effectuées le plus possible avec des modes décarbonés « zéro émission » respectant la transition écologique », explique Grégory Doucet, maire de Lyon.


Il a demandé à LPA de trouver des partenaires. D’où la convention qui vient d’être passée avec quatre d’entre eux, Urby, Warning, Fends la Bise et Becycle. Ces opérateurs privés ont été sélectionnés de manière informelle, sur leur savoir faire et leur profil.


« Pour l’instant, nous exigeons d’eux qu’ils aient certaines valeurs humaines et que leurs véhicules soient engagés dans la transition écologique », explique Fabien Bagnon, président de LPA.


D’autres partenaires pourraient venir les rejoindre. Cette initiative s’inscrit aussi dans le processus d’élargissement du périmètre et de durcissement de la politique de « Zone à Faible Emission » dans laquelle est engagée la Métropole de Lyon.


Bientôt un « Hôtel de la Logistique »


« Nous devons faire en sorte de limiter la pollution et les émissions de particules fines aussi bien dans le domaine des transports de personnes que dans celui des transports de biens du dernier kilomètre », complète Grégory Doucet.


Un discours qui devrait trouver un prochain prolongement. Après quelques atermoiements, la signature du permis de construire de l’Hôtel de la Logistique sur 30 000 m², au Port Edouard Herriot de Lyon VIIe est attendu de façon imminente.


Ce projet partenarial de 40 M€, engagé depuis deux ans et dont LPA est chef de file, devrait fournir à l’horizon 2022/2023, un outil en la matière et compléter les trois Entrepôts Logistiques Urbains gérés eux aussi par LPA.


Sa situation un peu excentrée par rapport au centre-ville devrait inciter ses responsables à envisager le recours au mode fluvial, selon les partenaires de « My livraison Zen », pour compenser son éloignement.