• Michel Chlastacz

La « Ligne des Horlogers » à l’heure du XXIe siècle



03/02/2021 - C’est une petite ligne fermée pour grands travaux. Du 1er mars au 21octobre 2021, la ligne franco-suisse Besançon-Morteau-Le Locle-La Chaux-de-Fonds (Neufchâtel), dite « Ligne des Horlogers », sera fermée pour rénovation.


Une opération attendue depuis des années par les 1000 à 1500 voyageurs dont 250 transfrontaliers qui empruntent quotidiennement la ligne dans ses 30 TER/jour, dont 15 passe-frontière.


Une ligne particulièrement difficile, à la fois en raison de son profil et des rudesses hivernales. Ouverte en 1883 sur 74 km, elle ne comporte pas moins de 149 courbes de 300 à 400 m de rayon, 12 tunnels qui totalisent 3,75 km ainsi que de nombreux ponts et des rampes de 30 ‰ (le point culminant de la ligne se situe à 920 mètres d’altitude).


Les travaux nécessitent un investissement de 55,5 M€ répartis entre État (40,8%), Bourgogne-Franche-Comté (40,8%), Union européenne (10,8%) et SNCF Réseau (7,6%).


Ils consistent dans le renouvellement de 35 km de voies, la mise en accessibilité PMR de deux gares et la modernisation de la signalisation.


À leur issue, la vitesse limite passera de 60/70 km/h en raison de l’état de la voie à 90 km/h afin de permettre une meilleure régularité. Question de réputation pour une ligne portant un tel nom...


* Une seconde phase de travaux est prévue en 2024. La section frontalière suisse jusqu’au Locle va être équipée du KVB français en attendant la pose de l’ERTMS pour être en phase avec le côté suisse.