Fond-MM_edited.jpg
  • Jean-François Bélanger

La ligne Aix-en-Provence-Marseille prend tournure, à Gardanne


Régiolis Alstom bi-modes.

11/01/2021 - Une deuxième étape de la modernisation de la ligne de chemin de fer entre Aix-en-Provence et Marseille, entreprise en 2018, vient d’être livrée le 6 janvier 2021, à Gardanne, en parallèle avec l’ouverture d’un pôle multimodal et de la présentation du nouveau matériel roulant, le Régiolis d’Alstom, bi-modes électrique et thermique.

Cet axe, pourtant contrarié entre Marseille et Aix-en-Provence, en voie unique et non électrifiée sur une large partie de son itinéraire, doit cependant figurer en bonne place de ce que sera demain le Réseau Métropolitain Régional.


Une perspective qui a justifié l’inscription dans le Contrat de Plan Etat Région 2015/2020 de lourds travaux pour un montant de 182 M€ Sur ce chiffre, l’Etat participe à 31,3%, la Région 25,9%, le Département des Bouches-du-Rhône 17%, la Métropole Aix-Marseille-Provence 6,7% et SNCF Réseau 9,1%.


De nouveaux Régiolis


Sud-Provence-Alpes-Côte-d’Azur a par ailleurs financé un programme d’acquisition de 40 M€ pour cinq nouveaux Régiolis bi-modes qui s’ajouteront aux dix déjà en service.


Une dernière étape de modernisation interviendra en octobre prochain après d’ultimes travaux qui nécessiteront la fermeture partielle de la ligne entre le 30 mai et le 3 octobre.


Sur cet axe, l’ambition de l’autorité organisatrice est de capter davantage de déplacements par rapport à l’automobile sur un axe très dense. Avec à terme 102 TER Zou quotidiens, dont certains à double rame, et avec une fréquence de 4 TER par heure, la fréquentation quotidienne attendue entre les deux premiers pôles de la Métropole est de 4 500 passagers, contre un peu plus de 1 500 actuellement.


14 lignes interurbaines à Gardanne


Pour accompagner cette montée en puissance, il était indispensable de doter Gardanne d’un outil en rapport avec ces ambitions. Principale gare sur l’axe Aix-Marseille, le pôle multimodal de Gardanne a justifié un investissement de 11,5 M€ répartis entre Etat, Région, Feder, Département et Métropole.


Il propose un accès aux TER à 14 lignes interurbaines (avec une salle aménagée pour les chauffeurs), offre 350 place de parking, 50 places de stationnement vélos, emplacements de taxi, dépose-minute…


De gauche à droite : Renaud Muselier, président de Sud Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Hervé Granier, maire de Gardanne, Martine Vassal, présidente du conseil départemental des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence et Christophe Mirmand, préfet de Région

1,1 Md€ pour les mobilités en Sud-PACA


Au lendemain de la signature à Toulon par le Premier Ministre du plan régional de relance d’un montant de 5,1 Mds€en faveur de Sud-Provence-Alpes-Côte-d’Azur (le premier du genre), Renaud Muselier n’est pas peu fier d’annoncer à Gardanne que son Plan Climat Régional prend « une COP d’avance ».


D’autant que, sur ce montant, 1,1 Md€ sera consacré aux mobilités, dont près de 250 M€ pour le ferroviaire à injecter dans les deux à cinq ans à venir.