Fond-MM_edited.jpg
  • Michel Chlastacz

Les PKP vont commander 23 rames à grande vitesse


11/06/2021 - Début juin 2021, durant une rencontre avec des décideurs du monde économique polonais, l’un des dirigeants de PKP-Intercity (l’opérateur historique national grandes lignes polonais) a précisé la répartition des commandes de matériels roulants de l’entreprise selon l’enveloppe supplémentaire de 5 Mds€ qui avait été signée avec le ministère des Infrastructures au début de 2021 (voir Mobilités Magazine du 5 février 2021).


Les commandes à venir concerneront notamment 63 locomotives (plus 32 unités en option) électriques multi-courants aptes à la vitesse maximale de 200 km/heure et destinées aux relations internationales.


S’ajoutent 45 locomotives électriques en 3 kV continu et 38 voitures-pilotes destinées à composer des trains de type « tractés-poussés » et destinés aux relations inter-villes cadencées à moyennes distances sur les axes Varsovie-Lodz (138 km) et Cracovie-Katowice-Wroclaw (275 km).


La dernière partie de la commande précisée porte sur la grande vitesse. Avec un appel d’offres qui sera lancé prochainement pour l’acquisition de 15 rames (plus huit rames en option) aptes à la vitesse maximale de 250 km/h.


Il s’agit d’étoffer la flotte existante des 20 rames Pendolino Alstom afin de faire face à la mise à 250 km/h de la ligne à grande vitesse CMK (Varsovie-Cracovie/Katowice) d’ici 2022-2023. Comme, d’ici 2030, de lancer - au moins partiellement - le futur complexe des LGV Varsovie-Aéroport Central-Lodz-Wroclaw/Poznan.


Dans ce contexte, Alstom reste très confiant. Principalement du côté des commandes à venir de mat