• Jean-François Bélanger

Les « Grands Prix de l’Ecomobilité » SNCF mobilisent entreprises et agences de voyages


25/05/2022 - L’entreprise nationale saisit l’opportunité du dernier rapport du GIEC pour sensibiliser entreprises et agences de voyages afin d’accélérer le report modal en faveur du ferroviaire. Les opérateurs ont jusqu’au 31 mai pour candidater.


S’appuyant sur les derniers rappels du GIEC, la SNCF veut augmenter la part du ferroviaire qui représente moins de 10% de parts de marché dans les déplacements de voyageurs, en ne causant que 0,6% des émissions de gaz à effet de serre.


Si de nombreuses entreprises et agences de voyages ont déjà pris leurs dispositions, elle veut les encourager en distinguant les plus engagées avec quatre prix.


Le prix « Mobilité Durable Entreprises » récompensera l’entreprise qui a le plus favorisé le train comme mode de transport en 2021, le prix « Évolution » récompensera l’entreprise avec la plus grande progression de mobilité durable, le prix « Initiative » récompensera l’initiative la plus innovante et originale en faveur de l’écomobilité et le prix « Mobilité Durable Agence de Voyages » récompensera l’agence de voyages qui a le plus favorisé le train comme mode de transport en 2021.


Les gagnants seront dévoilés le 13 septembre lors d'une cérémonie à Paris et choisis par un jury composé d’Alain Krakovitch, directeur de TGV-Intercités, Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyages, Camille Chaudron, influenceuse militante, Jean-Dominique Siegel, cofondateur du média We Demain, Albane Godard, directrice de la Fondation Good Planet, Loic Bonifacio, membre du collectif « Pour un réveil Ecologique » et Michel Dieleman, président de l’Association Française du Travel Management (AFTM).



L’engouement pour le week-end de l’Ascension


Une initiative qui intervient au moment où Trainline enregistre pour le week-end de l’Ascension, une augmentation de 46% des passagers en train par rapport au weekend précédent.


Une situation qui s’explique par le fait que ce week-end est, exceptionnellement cette année, le seul du mois de mai à offrir un « pont » de quatre jours. Les Français ont décidé de mettre le cap vers la mer.


Deauville enregistre une augmentation du nombre de passagers de 213%, Saint Malo de 217%, Toulon de 105%... Le prix moyen par billet est de 54 € pour ce week-end prolongé.


Du fait de la concurrence, Trainline confirme également une baisse du prix moyen de 16% sur le prix moyen d’un trajet Paris-Lyon, et de 14% sur le Paris-Milan, cette fois en comparaison avec 2019.