• Michel Chlastacz

Les ETR 400 de Trenitalia se préparent aux trajets Paris-Lyon-Milan


21/09/2021 - Durant les mois d’août et de septembre 2021, des rames ETR 400 de l’opérateur ferroviaire historique italien Trenitalia ont effectué des essais à 300 km/h entre Paris et Modane via la LGV Paris-Lyon et Chambéry.


Ces marches d’essais étaient destinées à tester les rames qui entreront en service à l’automne 2021 entre Paris, Turin et Milan, au rythme de deux allers-retours quotidiens.


Une exploitation en open-access effectuée sous le label Thello, la filiale de Trenitalia qui exploitait jusqu’en 2019 des trains classiques sur les axes Paris-Venise et Marseille-Toulon-Nice.


En même temps, d’autres rames ETR 400* ont également transité en France jusqu’à Perpignan afin d’effectuer des essais (notamment de circulations sous ERTMS) sur la LGV Perpignan-Figueras et au-delà jusqu’à Barcelone.


Elles sont destinées au nouvel exploitant ILSA, associant Trenitalia et le groupe espagnol OFL (Operador Ferroviiario de Levante), qui a acquis 23 rames de même type pour lancer des relations à grande vitesse en Espagne entre Madrid, Barcelone, Valence et Séville au printemps 2022, en attendant un service Barcelone-Perpignan-Narbonne-Toulouse...



* Des rames à multiples identités. Alors qu’elles sont officiellement immatriculées ETR 400 elles sont désignées commercialement « Frecciarossa 1000 » tandis que leurs constructeurs (un consortium associant Bombardier et Hitachi) les nomment « Zefiro » !