Fond-MM_edited.jpg
  • Jean-François Bélanger

Les drones SNCF atterrissent à Aubagne



09/06/2021 - Après plusieurs périodes de test, la SNCF a finalement décidé de doter son service de Surveillance Générale de drones pour la surveillance de ses emprises. Ceux-ci viennent de faire leur apparition en gare d’Aubagne, devant le président de la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur en campagne.


Cela faisait plusieurs mois que l’entreprise publique multipliait les expériences pour divers travaux avec des drones, avec Altametris par exemple en Bourgogne Franche Comté.


Mais aujourd’hui, elle vient d’approvisionner chacune de ses directions régionales de tels appareils. « A l’intérieur de nos emprises, il s’agit de procéder à la surveillance des personnes et des biens, afin de prévenir les accidents et les vols, notamment à l’occasion des intrusions sauvages », explique Fabrice Barbier, directeur de l’unité opérationnelle de la Surveillance Générale (Suge) SNCF Provence-Alpes-Côte-d’Azur.


Sur un effectif de 350 salariés de la direction régionale de la Suge, une dizaine d’entre eux vient de bénéficier d’une formation afin de piloter les deux drones de la direction régionale SNCF.


Fabriqués par Amavic, ceux-ci coûtent environ 4 000 € pièce. Ils évoluent entre 50 et 120 mètres d’altitude, sont équipés d’appareils vidéo, photo, micro, vision nocturne… et disposent d’une autonomie de 40 minutes.


A la gare d’Aubagne, Fabrice Barbier explique à Renaud Muselier le fonctionnement d’un drone de la Suge.