• Jean-François Bélanger

Le Train réunit 100 M€ pour démarrer ses opérations

21/02/2022 - Constituée en février 2020 dans le but de s’engager dans la concurrence des liaisons à grande vitesse ferroviaire, la société Le Train travaille à réunir des moyens de financement à hauteur de 100 M€, pour lui permettre d’envisager de démarrer ses opérations le 11 décembre prochain.


Alain Gétraud, directeur général de Le Train, dans ses bureaux du Darwin Custom de Bordeaux.

C’est un nouvel arrivant qui se prépare à concurrencer en « open access », la SNCF sur ses lignes à grande vitesse, notamment la Ligne à Grande Vitesse Sud-Europe Atlantique (LGVSEA), pour commencer.


La levée de fonds s’est déroulée en trois temps. L’été dernier, la société a tout d’abord constitué un fonds d’amorçage de 1,5 M€, extensible à 3 M€.


En fin d’année dernière, la société a ensuite réalisé le closing pour une levée de fonds lui autorisant entre 12 et 15 M€ en financement et en capacité d’emprunt. Une autre similaire, d’un montant de 50 M€, est en cours.


« C’est-à-dire que, globalement, nous pourrons disposer d’une capacité d’environ 100 M€, soit 65 M€ de fonds propre plus 35 M€ d’endettement, pour mener à bien notre projet », synthétise Alain Gétraud, directeur général de Le Train.


Un premier réseau tracé


Dans un premier temps, au départ de Bordeaux, sont envisagées les relations vers Angoulême en 34 minutes et vers La Rochelle en 2 h 35. Toujours depuis Bordeaux, seront aussi créées les relations vers Poitiers en 57 minutes, contre 1 h 38 actuellement, vers Nantes en 2 h 57, contre 4 h 15 actuellement, et vers Rennes en 3 h 27 contre 4 h 30 aujourd’hui. Aucune circulation ne passera par Paris.


En fonction de la date d’obtention des autorisations administratives, dont les demandes sont en cours, et de la réception des rames TGV, Le Train a déjà noté la date du 11 décembre prochain pour inaugurer ses services.


Des évolutions du réseau seront annoncées ultérieurement, car Le Train veut devenir la référence pour les déplacements professionnels et de loisirs régionaux et interrégionaux, le premier opérateur privé français de transport de voyageurs à grande vitesse.


« En fonction des résultats obtenus, la compagnie ira peut-être aussi vers d’autres Régions, car Le Train a été conçu pour elles », confirme Alain Gétraud.


Retrouvez l’interview complète d’Alain Gétraud dans le N°57, de mars 2022, de Mobilités Magazine.