• Jean-François Bélanger

Le train électrique solaire, solution de mobilité durable en montagne


01/09/2021 - Le plan d’investissement « Avenir Montagnes » propose une enveloppe de 650 M€ consacrée aux collectivités et aux 350 stations de skis sinistrées par la crise sanitaire. Mobilité Plus compte bien en profiter pour développer son Soios Solar Sunshuttle en zones de montagne.


Présenté fin mai par Jean Castex et Jean-Baptiste Lemoyne, aux Arcs, le plan « Avenir Montagnes » est censé répondre aux exigences d’un tourisme durable et résilient, dans le cadre du plan de relance de l’économie.


Parmi ses axes prioritaires, figure le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt pour accompagner des solutions de mobilités durables et innovantes.


C’est dans ce contexte que la société Mobilité Plus présente son Soios Solar Sunshuttle, le premier train électrique à panneaux solaires.


Homologué « route », il peut également circuler toute l’année sur le territoire français et européen. Mobilité Plus est d’ores et déjà en contact avec plusieurs stations de Savoie et des Pyrénées, selon Christopher Dubais, son président, « il faut compter un délai de six mois pour la livraison d’un Soios Solar Sunshuttle ».


150 kilomètres d’autonomie


« C’est la solution idéale pour accélérer la transition écologique au sein des stations de ski », ajoute-t-il. Le Soios Solar Sunshuttle est personnalisable. Il comporte une locomotive qui tracte entre un et trois wagons de 1,82 mètres à 2,22 mètres de large, pouvant accueillir 20 à 25 passagers assis, ce qui permet de déplacer jusqu’à 75 personnes par service.


Il roule à une vitesse maximale de 25 kilomètres/heure et peut gravir des pentes de 15%. L’énergie électrique est fournie par un pack de batteries lithium qui assure 150 kilomètres d’autonomie en terrain assez plat, tandis que des panneaux solaires placés sur le toit peuvent augmenter son autonomie.


En France, le Soios Solar Sunshuttle est déjà en circulation à Martigues, Carcassonne, Le Puy du Fou, et Centre Parcs. Avant de gravir les pentes de montagne, il vient d’être inauguré début juillet à Lille.