• Michel Chlastacz

Le réseau ferré italien sera « tout ERTMS » en... 2036 !


13/01/2022 - Si en 2005, la ligne à grande vitesse Rome-Naples (205 km) fur la première au monde à utiliser l’ERTMS 2, le reste du réseau ferré italien a tardé à appliquer le système de signalisation européen interopérable.


Aussi, RFI - équivalent transalpin de SNCF Réseau -, a annoncé un méga-plan d’un montant de 2,7 Mds€ afin, d’ici 2026, d’équiper de l’ERTMS 3400 km d’un réseau national qui totalise près de 16 000 km de lignes*.


D’autres appels d’offres sont en préparation pour équiper 700 km de lignes supplémentaires en Sicile, en Ombrie, dans les Abbruzes et le Latium.


Au-delà de 2026, RFI prévoit une forte accélération des investissements afin qu’en 2036, l’ensemble du réseau ferré national sous sa tutelle soit équipé de divers niveaux d’ERTMS.


Parallèlement, l’opérateur ferroviaire historique Trenitalia bénéficie d’une aide de l’État de 6 M€ à laquelle s’ajoute un crédit de 4 M€ de la Banque Européenne d’Investissement et de la Cassa Depositi i Prestiti pour installer l’ERTMS sur 76 rames automotrices régionales et sur 12 rames à grande vitesse.


Il s’agira aussi d’adapter sept ETR 610 qui assurent les lignes transalpines Italie-Suisse-Allemagne et cinq rames ETR 470 des Chemins de fer grecs Trenose (filiale de Trenitalia) qui circulent entre Athènes et Salonique.


 

* Celui qui dépend de RFI car il existe en Italie près de 4000 km de lignes indépendantes sous la tutelle des régions.