• Jean-François Bélanger

Le profil des utilisateurs de trottinettes peut surprendre


08/10/2021 - Derniers appareils de transports de personnes apparus dans nos rues, les Engins de Déplacement Personnel Motorisés (EDPM) font désormais partie du paysage. L’observatoire Mobiprox vient de livrer une étude qui trace le profil de ses utilisateurs.


Depuis février dernier, l’observatoire Mobiprox a suivi un panel de 580 utilisateurs de trottinettes électriques et de gyroroues. Dotés d’un GPS, ces EDPM sont tracés tout au long de leur parcours.


Parallèlement, Mobiprox a réalisé un interrogatoire auto-administré en ligne auprès de ces utilisateurs pour connaître quels étaient leur motivation, les situations d’usage, les types d’engins utilisés… Les premières données viennent d’être communiquées.


Motivation première : le gain de temps pour des CSP -


Les utilisateurs d’EDPM sont des hommes pour 62% et ont un âge moyen de 37,8 ans. En matière de niveau de vie, la moitié du panel figure dans la catégorie CSP -, un chiffre à comparer au poids national de cette catégorie qui est de 29%.


Par ailleurs, 27% appartiennent à la catégorie CSP p+ (28% au niveau national) et 12% font partie des « inactifs » (43% au niveau national). La motivation première est le gain de temps, et 36% des utilisateurs sont des pendulaires actifs.


Le trajet le plus parcouru : entre 5 et 10 kilomètres/jour


68% des utilisations de ces engins se situent entre 6 h 00 et 11 h 00, et 65% entre 17 h 00 et 21 h 00. Les distances parcourues mesurent entre 5 et 10 kilomètres par jour pour 36% des utilisateurs. Mais 8% font moins de 2 kilomètres par jour, et 22% parcourent plus de 10 kilomètres par jour.


La prochaine étude de Mobiprox mesurera l’impact environnemental des trottinettes électriques. « Cet observatoire fournit des réponses concrètes aux pouvoirs publics sur l’impact sociétal et environnemental de ces pratiques », commente Fabrice Furlan, président de la Fédération des Professionnels de la Micro-Mobilité (FP2M).