• Michel Chlastacz

Le premier tram-train hongrois est en service à Szeged


premier tram-train hongrois

10/12/2021 - Le 25 novembre 2021, le tram-train de Szeged, premier de Hongrie*, a été mis en service après trois ans de travaux réalisés par VAMAV, entreprise commune aux Chemins de fer hongrois (MAV) et au groupe autrichien Voestalpine.


La ligne relie sur 31,6 km ponctués de 18 stations l’agglomération de Szeged à l’extrême sud du pays et la ville nouvelle de Hodmezövasarhely.


Elle emprunte sur un kilomètre en centre-ville la ligne 1 des tramways de Szeged avant de se raccorder aux voies de l’axe ferroviaire Szeged-Békéscsaba (93 km) qui relie d’ouest en est les lignes Budapest-Szeged et Budapest-Arad (Roumanie).


Le tram-train utilise les voies des MAV sur plus de 27 kilomètres, le trajet se terminant sur une nouvelle voie de 3,2 km avec deux stations équipées d’évitements et qui a été établie en zone urbaine à Hodmezövasarhely.


tram-train hongrois

Les voies MAV ont été réaménagées, en partie électrifiées en 0,6 kV continu dans les zones de contact avec les sections urbaine et ont été dotées de trois nouvelles stations dont deux disposent d’installations de croisement des rames.


Après une période d’exploitation légère, la nouvelle ligne sera desservie en janvier 2022 aux vingt minutes en heures de pointes du matin et du soir et aux trente minutes en heures creuses et les week-ends, à l’aide de 12 rames bi-mode (électrique + diesel) Stadler Citylink (trois caisses, 32 mètres de longueur et 216 places dont 92 places assises) qui peuvent rouler à 80 km/h et qui effectueront le trajet en quarante minutes.


L’investissement totalise 80 milliards de forints, soit l’équivalent de 220 M€ pour les infrastructures y compris le centre de maintenance des rames. S’ajoutent 27,5 milliards de forints (75 M€) pour l’acquisition des matériels roulants. Ces derniers sont financés par l’Union européenne au titre des Fonds de cohésion.


 

* Premier « vrai » tram-train hongrois puisque le réseau de tramways suburbains HEV de Budapest n’utilise pas les voies du réseau ferré classique. Il se compose de quatre lignes indépendantes (97 km et 69 stations) mais connectées au métro et établies en site propre. Elles se dirigent vers le nord le sud et l’est de l’agglomération.