• Michel Chlastacz

La vie en rose à la SNCF pour le retour des trains Corail


01/10/2021 - Une première étape ? Le 23 septembre 2021, la SNCF a annoncé qu’elle allait - via ne nouvelle filiale had-hoc batisée « Oslo » - lancer au printemps 2021 des trains de sa gamme tarifaire à bas prix Ouigo « à vitesse classique sur les relations Paris-Nantes et Paris-Lyon ».


Des trains à vitesse classique sur... des lignes classiques donc ! Des trains baptisés Ouigo Vitesse Classique et dont les prix seraient fixés à partir de 10 € et ne devraient pas dépasser les 30 €, même en heures ou en périodes de pointes, pour une offre à classe unique avec des billets vendus exclusivement sur Internet.


Des prix fixes auxquels les voyageurs n’étaient plus habitués depuis l’abandon de la tarification kilométrique il y a déjà trois décennies.


Sur la relation Paris-Lyon-Dijon-Lyon Perrache, ces trains auraient des arrêts en banlieue parisienne (à Villeneuve-Saint-Georges et à Melun), à Dijon, Chalon-sur-Saône et Macon et ils effectueraient le trajet de 512 km entre 4 heures 45 et 5 heures 15 (de 97,5 à 108 km/h) selon les sillons.


La teneur de l’offre initiale est de deux allers-retours journaliers. Seront-ils positionnés de manière à ne pas s’interférer avec l’offre déjà existante des trains inter-régionaux sur la relation ?



Sur la relation Paris-Austerlitz-Nantes, trois allers-retours seront proposés avec deux itinéraires possibles. Le premier via Juvisy, Massy-Palaiseau Grande Ceinture, Versailles-Chantiers, le Mans et Angers. Le second via Juvisy, Le Aubrais, Blois, Saint-Pierre-des-Corps, Saumur et Angers. Avec des temps de trajet entre 3 heures 30 et 4 heures 15.


Le public ciblé est celui qui est aujourd’hui séduit par la voiture et/ou les « autocars Macron », une clientèle jeune et/ou modeste, avec l’objectif d’atteindre rapidement le seuil de 1,2 million de voyageurs annuels. Des relations Paris-Rennes, Paris-Bordeaux et Lyon-Nice seraient programmées à terme*.


Les trains seraient composés de huit voitures Corail (640 places) rénovées avec une livrée à dominante rose !


* Sur Paris-Tours-Poitiers-Bordeaux et Lyon-Avignon Marseille - Nice l’existence de sections à 200 km/h pose la question des matériels à utiliser pour profiter de meilleures vitesses.