• Michel Chlastacz

La Transnistrie, verrou ferroviaire russe entre Ukraine, Moldavie et Roumanie


20/05/2022 - Une autre enclave - une République auto-proclamée* - peut être considérée comme un brûlot potentiel dans la guerre entre la Russie et l’Ukraine.


Située géographiquement à l’extrême opposé méridional de l’Oblast de Kaliningrad (voir Mobilités Magazine, 17 mai 2022), elle sépare l’Ukraine et la Moldavie le long du Dniepr sur une étroite bande de territoire de 4000 km2 peuplée de 500 000 habitants.


Cet abcès de fixation territoriale post-soviétique et État auto-proclamé en 1991 n’est reconnu par aucun pays, pas même par la Russie, qui y maintient pourtant une présence militaire et d’importants dépôts d’armements.


Côté communications ferroviaires, la Transnistrie est une sorte de verrou qui contrôle les relations entre Ukraine, Moldavie et Roumanie.


Faute d’un réseau ferré cohérent qui relierait l’enclave du Nord au Sud, il n’existe que trois sections de lignes qui traversent le territoire d’Est en Ouest. Deux situées au Nord et au Sud restent dédiées au fret tandis que la troisième, située au Centre, dessert Tiraspol la « capitale » de l’enclave.


Cette section de ligne est le maillon central du complexe itinéraire international Odessa-Chisinau-Bucarest. Avant le conflit, la relation Moscou-Chisinau passait par le Centre-Ouest de l’Ukraine et le nord de la Moldavie et Tiraspol était desservi par une « tranche » du train Moscou-Odessa.


Le seul itinéraire ferroviaire qui permet de relier Odessa à la Roumanie sans transiter par l’enclave est situé plus au sud mais il s’arrête au port d’Ismaïl face au Delta du Danube, sauf à emprunter une branche vers ... la Transnistrie.


Un itinéraire désormais interrompu, puisque le viaduc de Liman qui franchit le Delta du Dniepr a été touché par des frappes russes le 3 mai.


 

* Située sur la rive gauche du Dniepr l’enclave correspond à la partie de la Bessarabie (l’actuelle République de Moldavie) qui n’était pas devenue roumaine en 1918. La partie sud de la Bessarabie, entre embouchures du Dniepr et du Danube, fait partie de l’Ukraine. De1924 à 1940, avant l’annexion de la Bessarabie par l’URSS, la Transnistrie avait été érigée en « République Autonome Socialiste Soviétique Moldave ».