• Michel Chlastacz

La ligne 4 du métro à Bagneux après plus de huit décennies d’attente


19/01/2022 - Le 13 janvier 2022, Île-de-France Mobilités et la RATP inauguraient le prolongement de la ligne 4 au sud entre Mairie de Montrouge et Bagneux-Lucie Aubrac.


Après un premier tronçon de 1,3 km entre Porte d’Orléans et Mairie de Montrouge mis en service en 2013, cette nouvelle section de 1,8 km avec deux stations (Barbara et Lucie Aubrac) et desservie aux deux minutes en heures de pointes fait gagner dix minutes de trajet pour rallier le centre de Paris pour les 37 000 voyageurs attendus quotidiennement.


Et à son terminus, le nouveau prolongement sera dans l’avenir en correspondance avec la ligne 15 du Grand Paris Express aujourd’hui en construction.


Dans ces conditions, la station Lucie Aubrac sera, à cette prochaine étape, à neuf minutes de Pont de Sèvres et à quinze minutes de Créteil-l’Échat. L’ensemble maillant le sud-est des Hauts-de-Seine et le nord du Val-de-Marne.


Ce prolongement était en projet depuis... plus de quatre-vingt ans ! En effet, il figurait parmi les seize extensions du métro hors de Paris intra-muros qui avaient été planifiés dès 1928 par le Conseil général de la Seine.


Pour la ligne 4, le prolongement était prévu également à partir de Porte d’Orléans, mais via un itinéraire qui suivait la Route Nationale 20 jusqu’au carrefour de La Vache noire* à Arcueil.


 

* Un nom attribué par erreur par référence aux massives locomotives noires à air comprimé de « l’Arpajonnais », le petit train Paris-Arpajon. Sa ligne, créée en 1894, était reliée à Antony au tramway venant de la Porte d’Orléans. Ce qui permettait aux trains de fruits et de légumes d’être acheminés de nuit aux Halles en utilisant les voies des tramways parisiens...