• Michel Chlastacz

La future LGV Moscou-Saint-Pétersbourg intégrée au RER moscovite


26/08/2021 - La ligne à grande vitesse Moscou-Saint-Pétersbourg permettra en 2027 de relier les deux plus grandes agglomérations russes en 2 heures 30 au lieu de quatre heures aujourd’hui sur la ligne classique aménagée (730 km) avec les rames Sapsan (les « Faucons », version russe du Velaro de Siemens).


Grâce à cette LGV, le trafic ferroviaire entre les deux villes devrait presque doubler. Un accroissement qui s’ajoute à une augmentation de 64% en dix ans depuis le lancement des rames Sapsan en 2010.


La nouvelle LGV aurait la particularité à son entrée dans l’agglomération moscovite d’être intégrée avec les lignes de banlieue et avec celle du RER, le MCD récemment mis en service qui associe sections nouvelles et sections de lignes existantes reconverties*.


Cette intégration se concrétiserait par la construction de quatre stations communes, elles-mêmes connectées au réseau de métro, afin de pouvoir mettre en place autant de hubs de transport.


* Ce réseau se compose d’une ligne circulaire qui sera bouclée en 2022 (70 km et 31 stations) et de deux lignes diamétrales (D 1 et D 2) la seconde ayant été créée en 2016. Il dessert 60 stations dont 21 sont en correspondance avec le métro et les trains de banlieue et grandes lignes. Le MCD, transporte quotidiennement quatre millions de voyageurs. Une troisième ligne (D 3, 83 km et 43 stations) sera ouverte en 2023, les quatrième et cinquième devant suivre d’ici 2025.