• Jean-François Bélanger

La Compagnie Française de Transports Régionaux reprend Autocars Maisonneuve

13/01/2022 - La Compagnie Française de Transports Régionaux (CFTR) complète son implantation en Auvergne-Rhône-Alpes. Après l’acquisition du dauphinois VFD, en 2018, elle vient de racheter le rhodanien Autocars Maisonneuve.


Jean-Baptiste Maisonneuve.

C’est l’une des illustrations de la consolidation du secteur des transports routiers de voyageurs qui est en cours. Dans une activité de plus en plus dictée par les appels d’offre et avec une compétition rude imposée par les industriels du secteur : Transdev, Keolis, Ratp Dev… les structures indépendantes doivent d’organiser.


A l’issu du rachat de 100% du capital de la SAS, Jean-Baptiste Maisonneuve, qui conserve la présidence de cette filiale et l’entreprise son identité, déclarait : « nous envisageons ainsi l’avenir d’Autocars Maisonneuve sereinement ». Il est le représentant de la troisième génération de cette société familiale fondée par son grand-père il y a 60 ans.


De son côté, installée en région parisienne, la CFTR s’est constituée en 2015 et elle s’est progressivement développée en acquérant des ténors du transport routier de voyageurs. Ainsi, elle avait déjà repris le dauphinois VFD, en 2018 pour un total de 17 filiales et un chiffre d’affaires cumulé de plus de 240 M€ l’année dernière...


Autocars Maisonneuve reste à l’affut d’opportunités


Autocars Maisonneuve est engagée sur toutes les facettes des métiers d’autocaristes. En 2019, sur un chiffre d’affaires de 24 M€, les trois quarts provenaient du transport de voyageurs et le reste du tourisme. Avec 350 salariés et 300 véhicules, Autocars Maisonneuve intervient sur tous les tableaux : Cars du Rhône, pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes, pour la SNCF, pour le Sytral… soit au total une quinzaine de lignes régulières.


L’entreprise compte bien cette année retrouver son niveau de 2019 : « en 2020, nous avions perdu 20% de notre chiffre d’affaires, nous en avons regagné 10% l’année dernière et nous comptons bien retrouver le niveau de 2019 cette année », prévoit Jean-Baptiste Maisonneuve.


Ce rachat n’empêche en rien Autocars Maisonneuve de nourrir les mêmes ambitions qu’auparavant. « Nous observons les opportunités sur lez zones où nous sommes implantés : le Rhône, la Loire et l’Ain », envisage Jean-Baptiste Maisonneuve.