• Michel Chlastacz

La CER veut inclure l’Ouest des Balkans dans les réseaux paneuropéens


24/09/2021 - Le 12 septembre 2021, à l’occasion du passage à Belgrade du train spécial d’exposition Connecting Europe Express, un « Sommet ferroviaire de l’Ouest des Balkans » a été organisé par la CER, la Communauté Européenne du Rail, et les réseaux ferrés* des six pays concernés (Albanie, Bosnie-Herzégovine, Croatie, Macédoine du Nord, Monténégro et Serbie).

Une rencontre qui a été l’occasion pour Alberto Mazzola, le président de la CER, de prôner l’intégration de ces réseaux dans le réseau paneuropéen de transport (TEN-T).


Il demande notamment à la Commission européenne d’amender en conséquence la directive « TEN-T Regulation 1315/2013 » qui se trouve à l’origine de la mise en place du réseau, tout en incitant les pays de l’Ouest des Balkans à créer les conditions de l’ouverture à la concurrence de leurs réseaux.


Des réseaux pour lesquels la remise à niveau des infrastructures, bien malmenées depuis trois décennies de guerre et de manque d’entretien, est sans doute bien plus urgente.


Cinq des six réseaux des pays de l’Ouest des Balkans sont les héritiers de l’éclatement de l’ancien ensemble ferroviaire yougoslave alors fédéré dans les JZ (Jugoslovenske Zeleznice).


Le réseau ferré albanais n’a été mis en contact avec ces réseaux qu’à travers une connexion transfrontalière en 1986 via l’actuel réseau monténégrin (ligne Podgorica-Shkoder).


* Soit un ensemble de 10 058 km de lignes, dont 36% sont électrifiées.