• Michel Chlastacz

L’hydrogène en marche sur les rails britanniques et néerlandais



19/10/2020 - Deux succès simultanés pour l’avenir proche de la traction ferroviaire à hydrogène. Le 30 septembre 2020, les essais d’une première rame à traction hydrogène ont été lancés dans les conditions du service commercial par le « Department for Transport » et le Centre de Recherche Ferroviaire de Birmingham sur une ligne régionale du Warwickshire, la région natale de William Shakespeare...

Ces essais sont réalisés dans le cadre du programme HydroFLEX sur une rame automotrice électrique Class 319 du parc du loueur Porterbrook préalablement équipée d’un réservoir hydrogène et d’un pack de batteries. Il s’agit d’aboutir à la mise en service de plusieurs rames d’ici 2023.

Aux Pays-Bas, le 1er octobre 2020 la province de Groningue au nord du pays a décidé la mise en oeuvre de rames à hydrogène de même type en service commercial dès 2024, les premières rames devant être livrées en 2021.

L’une des premières relations visées serait la Wunderline en attente d’électrification qui relie Groningue à la frontière allemande et à Brême (voir Mobilités Magazine actualité du 21/10/2019).

Cette décision fait suite aux essais réalisés sur la ligne Groningue-Leeuwarden durant le mois de mars 2020. Essais effectués dans les conditions de l’horaire en vigueur mais sans voyageurs à bord par une rame Alstom I-Lint en tous points semblable (hors signalisation contrôle/commande) à celles en service près de Brême depuis plus de deux ans.

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale