• Christine Cabiron

Keolis et Go-Ahead vont gérer des trains londoniens


Thameslink

30/03/2022 - Govia, la joint-venture entre Keolis et Go-Ahead, a remporté l’exploitation et la maintenance du réseau ferroviaire GTR du Grand Londres.


A partir d’avril 2022, c’est la joint-venture Govia, détenue par Keolis (35%) et Go-Ahead (65%), qui exploitera et maintiendra le Govia Thameslink Railway (GTR).


Ce réseau ferroviaire dessert Londres et les régions limitrophes du sud et du nord de la capitale britannique.



Un contrat de 3 ans


Ce contrat d’une durée de 3 ans porte sur la gestion de 1300 km de voies, 516 rames de trains et 235 gares.


Ces lignes ferroviaires enregistrent 340 millions de trajets par an.


Govia Thameslink Railway a été créée en 2015 suite au regroupement des réseaux Great Northern, Thameslink, Southern et Gatwick Express.



20 ans de présence en UK


Le groupe Keolis est implanté au Royaume-Uni depuis 1996 au travers de trois autres joint-venture (JV).


Avec celle de KeolisAmey (regroupant Keolis et Amey), il opère le métro automatique des Docklands Light Railway (DLR) de Londres. Il exploite également à Manchester le réseau de tramway depuis 2017.


A Nottingham, il gère le tramway dans le cadre de la JV constituée par Keolis UK (80%) et Wellglade Limited (20%).