• Pierre Cossard

Iveco lance des autobus et des autocars « Safe Inside »



19/10/2020 - La crise sanitaire actuelle a fortement impacté le secteur du transport public et de nombreuses mesures de protection ont été dictées par les autorités.


Depuis la reprise de ses activités industrielles, Iveco Bus a par exemple déployé un protocole sanitaire mondial afin de lutter contre l’épidémie du Covid-19 et protéger ses collaborateurs.


Le constructeur a ensuite décliné ces mêmes priorités, afin d’accueillir les passagers en toute confiance, ainsi que les conducteurs, concernés au premier chef par la sécurité sanitaire à bord des véhicules.


Plusieurs dispositifs existant ont été reconduits ou renforcés depuis le début de l’année. Parmi ceux-ci, la protection du poste de conduite grâce à la mise en place d’une vitre de séparation entre le conducteur et les passagers, protégeant ainsi les uns et les autres.


Ce dispositif qui existait déjà sur certains véhicules urbains, Urbanway, Crealis et Crossway Low Entry, est désormais disponible en rétrofit ou pour toute commande à venir, sur l’ensemble de la gamme autocars-autobus, y compris sur Crossway LD et Evadys. Il s’agit de solutions constructeurs, « OEM », utilisant des vitrages en verre ECE R43.


Pour les passagers, des distributeurs automatiques et sans contact de gel hydro-alcoolique sont placés au niveau des portes, permettant de se désinfecter les mains à l’entrée comme à la sortie du véhicule.


Pour les exploitants, ces distributeurs permettent plusieurs milliers d’utilisations avant remplacement des piles ou recharge des accus.


Le Haut Conseil de la Santé Publique, en complément des mesures barrières, préconise aussi le renouvellement de l’air pour limiter l’accumulation du virus en espace clos.


Pour satisfaire cette recommandation, le constructeur a modifié ses systèmes de climatisation pour maximiser la fraction d’air provenant de l’extérieur et accélérer ainsi le renouvellement d’air à l’intérieur du véhicule. Cette fonctionnalité est déjà disponible sur Crossway LE, LD et sur Evadys.


Enfin, pour les tissus, velours, cuirs, ou rideaux, Iveco Bus fait appel à plusieurs fournisseurs proposant des enductions ayant des propriétés bactéricides, fongicides, aquaphobes et virucides.


L’industriel s’est par ailleurs attaché à la décontamination de l’air dans les véhicules, en complément de son renouvellement. Pour cela, il expérimente des dispositifs à ozone, aux UV ou électrolyse, installés à proximité des zones d’aspiration d’air intérieur. Ces systèmes fonctionnent en continu et permettent de désinfecter l’air recyclé de l’éventuelle présence de virus.


Pour décontaminer l’intérieur des véhicules de manière automatique et quotidienne, un autre dispositif est en cours de développement.


Il consiste à nébuliser un produit virucide pendant quelques minutes dans le but de recouvrir toutes les surfaces du véhicule, mais également à traiter l’intérieur des gaines de ventilation ainsi que les organes de la climatisation, et ce, sans intervention humaine.

Enfin, le constructeur s’intéresse de près au nano-coating, qui consiste à vaporiser un produit rémanent sous forme de minuscules gouttelettes, afin qu’il se dépose et désinfecte durablement les surfaces du véhicule, incluant sièges, poignées, colonnes de maintien. Actuellement en phase d’études, cette solution pourrait être efficace plusieurs mois.

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale