• Pierre Cossard

Ile-de-France : mobilité et télétravail


09/06/2022 - La CCI Paris Île-de-France et la Région Île-de-France ont mené une enquête fin 2021 auprès des entreprises franciliennes afin de les interroger sur leurs modes d’organisation et l’évolution de leurs pratiques.


Constatant que la crise sanitaire a accentué la nécessité pour les entreprises de repenser la mobilité domicile-travail et les modes d’organisation du travail de leurs salariés, les deux institutions se sont panchés sur ce sujet.


Les entreprises interrogées évoquent la saturation des réseaux routiers et de transports collectifs comme les principales difficultés de mobilité pour leurs salariés. Par conséquent, les entreprises cherchent des solutions pour limiter l’usage du véhicule individuel.


Le covoiturage est l’option privilégiée par la majorité d’entre elles, bien que seules 17% ont entrepris des actions en interne pour promouvoir cette pratique, et que peu de projets ont abouti faute d’un nombre suffisant de salariés intéressés.

Concernant la participation des entreprises aux frais de transports des salariés, malgré le fait que seules 18% des entreprises interrogées prennent en charge les forfaits vélo et que 7% ont mis en place le Forfait Mobilité Durable (FMD), une prise de conscience de la nécessité d’aborder ces enjeux de façon plus globale semble émerger.


En effet, 34% des entreprises sollicitées ont une étude en cours sur les déplacements de leurs salariés et 20% souhaitent en engager une.


Alors que seulement 28% des salariés étaient en télétravail de manière régulière avant le début de la crise sanitaire, 82% des entreprises prévoient dorénavant de le généraliser.

Le télétravail est perçu par les entreprises comme une évolution de l’organisation du travail qui favorise leur attractivité.

Concernant la flexibilisation des horaires de travail des salariés, 41% des entreprises interrogées se disent favorables à l’arrivée des salariés sur le lieu de travail après 9h30.


Néanmoins, cette liberté laissée aux salariés ne se traduit pas nécessairement dans les faits par un décalage des heures d’arrivée. A l’avenir, il pourrait être intéressant de focaliser les efforts d’incitation au décalage des horaires de travail sur des populations spécifiques (ex : jeunes actifs sans enfants).


La CCI Paris Île-de-France et la Région Île-de-France veulent être aux côtés des entreprises pour les aider à avancer dans leurs réflexions et à mettre en place des solutions adaptées.


Les deux institutions contribuent ainsi à l’organisation du réseau Pro’Mobilité, qui fédère les acteurs de la mobilité en Île-de-France autour de l’accompagnement des entreprises pour l’amélioration des mobilités de leurs salariés.


Les conseillers mobilité de la CCI Paris Île-de-France leur proposent de réaliser un diagnostic mobilité gratuit qui permet d’analyser les déplacements domicile-travail de leurs salariés à l’aide de cartes de géolocalisation des salariés et de cartes isochrones permettant d'identifier les temps de trajet des salariés selon différents modes : voiture, transports en commun, vélo, marche à pied. Sur la base des résultats de ce diagnostic, les conseillers peuvent bâtir un plan d'actions avec les entreprises qui le souhaitent.


Le site Pro’Mobilité, à destination des entreprises franciliennes, qui a récemment été renouvelé, pourra donc apporter une partie des réponses aux enjeux posés par cette étude.