• Pierre Cossard

IDFM va choyer le RER B


10/09/2021 - Le 6 septembre 2021, Île-de-France Mobilités, RATP et SNCF ont tenu à rappeler que la ligne du RER B, deuxième ligne la plus fréquentée d’Europe avec 1 million de voyageurs par jour, était pour eux une priorité et un enjeu majeur.


La nouvelle offre de transport, présentée pour l’occasion, a été élaborée en concertation avec les élus et les associations de voyageurs, et vise à améliorer la qualité de service.


Elle s’inscrit dans un programme de modernisation de la ligne et répond à la volonté d’Île-de-France Mobilités de disposer d’une ligne plus performante, à la hauteur des attentes des Franciliens.


Les déplacements sur le sud de la ligne évoluent avec notamment l’arrêt de tous les trains en heure de pointe dans les gares de Gentilly et Laplace (20 trains/heure contre 15 précédemment), Arcueil-Cachan et Bagneux (20 trains/heure contre 10 précédemment) ou encore des arrêts supplémentaires pour les gares de La Croix de Berny, Palaiseau ainsi que Le Guichet (10 trains/heure contre 5 précédemment). Une extension de la période de pointe dans le sens dit de « contrepointe » est également opérée.


Cette nouvelle offre s’inscrit dans un plan de modernisation globale souhaité par Île-de-France Mobilités, afin d’améliorer les conditions de transports des voyageurs et de proposer à terme un service aussi qualitatif que celui de la ligne A.

Ce projet majeur se traduit aussi par l’engagement de nombreux travaux d’infrastructure (Rénovation des installations de signalisation et renouvellement des voies et des caténaires, adaptation des quais aux nouvelles normes, aménagement des ateliers de maintenance, nouvelles voies de retournement, projet NExTEO, etc.).

IDFM annonce enfin l’arrivée de nouveaux trains sur la ligne. Au total, ce sont donc 146 trains neufs, financés par Île-de-France Mobilités, pour un montant de 2,56 Mds€, qui circuleront à partir de 2025.