• Pierre Cossard

IDFM et RATP étendent la descente entre deux arrêts


14/06/2022 - Île-de-France Mobilités et la RATP expérimentent depuis le 27 avril 2022, et pour 6 mois, la descente entre deux arrêts sur 9 lignes de bus.


La mise en place de ce dispositif est désormais effective sur les lignes de Noctilien N34, N41, N51, N63 et les lignes régulières 84, 268, 131, 144 et 303.


Cette expérimentation voulue par Île-de-France Mobilités, déjà pérennisée sur 70 lignes de grande couronne, a pour objectif de renforcer le sentiment de sécurité dans les transports en rapprochant au mieux le voyageur de sa destination.


Ce service, accessible à tous, est conditionné à une démarche spécifique pour descendre en toute sécurité. Il faut donc demander à descendre au moins un arrêt avant la destination.


Le conducteur propose le meilleur endroit pour descendre en toute sécurité, et la descente entre deux arrêts s’effectue uniquement par la porte avant.


Par ailleurs, la lutte contre le harcèlement étant une priorité affichée d’Île-de-France Mobilités et de la RATP, d’autres mesures concrètes ont été mises en œuvre afin de protéger les voyageurs :


  • Un numéro de téléphone d’alerte unique sur l’ensemble des réseaux exploités par la RATP et la SNCF, le 31.17, qui permet entre autres de signaler les comportements de harcèlement (31.177 par SMS) ;

  • 5 000 bornes d’appel ont été installées sur tout le réseau exploité par la RATP pour Île-de-France Mobilités sur les quais et dans les gares et stations ;

  • 6 500 agents ont été formés et mobilisés pour lutter contre le harcèlement sexuel, dont 1 000 agents de la sûreté RATP.


Enfin, l’opérateur et l’AO ont lancé des campagnes de communication pour faire prendre conscience aux femmes et à l’ensemble des voyageurs que des solutions pour réagir existent (campagnes faites en 2017, en 2019 et en novembre 2021).