Fond-MM_edited.jpg
  • Michel Chlastacz

IDF Mobilités signe la fin des dernières rames du métro d’avant


métro ligne 3bis

19/04/2021 - Alors qu’on les pensait oubliées en raison de leur marginalité historique et structurelle*, les lignes 3 bis (Gambetta-Porte des Lilas), 7 bis (Louis Blanc-Pré-Saint-Gervais) et 10 (Gare d’Austerlitz-Boulogne-Pont de Saint-Cloud) vont bénéficier de nouveaux matériels.


S’ajoutent trois morceaux de choix avec le renouvellement des matériels des lignes 12 (Aubervilliers-Mairie d’Issy), 8 (Balard-Créteil) et 13 (Gennevilliers/Saint-Denis-Chatillon-Montrouge).


Outre les 80 rames MF 67 des lignes 10 et 12, qui totalisent l’essentiel des survivantes d’une série symbole de la modernisation du métro parisien durant les années 1967-1978, il s’agit aussi de remplacer les 197 rames MF 77 livrées de 1978 à 1986* et les 8 rames prototypes dites BOA (MF 88) qui équipent la ligne 7 bis.


Hormis le cas particulier de la ligne 11 (Châtelet-Mairie des Lilas) pionnière des matériels à pneus de la RATP et aujourd’hui en cours de prolongement (et de modernisation), le marché conclu le 13 avril 2021 entre Île-de-France Mobilités et la RATP totalise un investissement de plus de 2,9 Mds€, équivalent à près de 300 rames.


La première commande ferme porte sur 44 rames dites MF 19 pour un montant de 658 M€ destinées à équiper les lignes 10 (30 trains de 5 voitures), 7bis et 3bis (14 trains de 4 voitures) et à livrer entre 2024 et 2026.


* Des matériels mal aimés en dépit de leur modernité, puisque créés avec la jonction centrale de la ligne 13 (Saint-Lazare-Miromesnil-Invalides) et dimensionnées pour aller jusqu’à Vélizy, elles pouvaient rouler à 100 km/h.