• Jean-François Bélanger

Hyvolution monte en puissance : 1 000 autobus à hydrogène sont envisagés


Philippe Boucly, président de France Hydrogène.

25/04/2022 - Contrarié par la crise sanitaire qui lui a fait modifier son timing, le salon spécialisé sur l’hydrogène revient les 11 et 12 mai, au Paris Event Center, sans doute la dernière fois avant de migrer en 2023, vers la Porte de Versailles pour être encore plus grand, plus international, plus incontournable.


Si Hyvolution a été perturbé par la crise Covid, la guerre en Ukraine a sans doute provoqué un coup de projecteur sur une filière qui, d’un coup, prend une importance accrue dans l’urgence de limiter la dépendance énergétique nationale.


L’édition prochaine, présente un plateau de 280 exposants, dont 18% arrivent de l’international. C’est 25% de plus que la dernière qui s’était tenu en octobre dernier à cause de la pandémie.


Cette fois, la totalité des Régions françaises (à l’exception de Centre-Val-de-Loire et de la Corse) sera présente et, pour situer la puissance de cette manifestation, 11 groupes appartenant au Cac 40 seront représentés.


Cela en fait la plus grande manifestation européenne du genre. Rencontres et réunions seront au programme avec aussi des essais de vélo à l’hydrogène et démonstration de la voiture de course à l’hydrogène qui participera aux 24 heures du Mans en 2024



Une croissance exponentielle des stations et 1 000 autobus en 2024


Il faut dire que l’enjeu est de taille. Partenaire du salon, France Hydrogène annonce les défis à relever. « Obtenir en 2024 entre 1 000 et 1 700 stations à hydrogène », ambitionne son président Philippe Boucly. A ce jour, on en compte 51 sur le territoire français, dont seules 29 sont ouvertes ou public.


Dans le domaine des mobilités, l’un des piliers de Hyvolution, l’objectif est de disposer d’un millier d’autobus roulant à l’hydrogène à l’horizon 2024.


« A ce jour, seulement 27 sont en service, 63 sont dans les tuyaux et 300 en l’attente de confirmation », confirme Philippe Boucly.


Si ce dernier est convaincu que l’hydrogène ne fera pas tout en matière de transition énergétique, « rien ne se fera sans l’hydrogène », assure-t-il.



Cap sur la Porte de Versailles


Dans ces conditions, les organisateurs de l’événement pensent déjà aux futures éditions, avec l’élargissement du plateau vers d’autres modes de transport. Sont d’ores et déjà annoncées les industries aéronautiques et maritimes.


Pour coller à cet effet de taille, Gl Events annonce organiser Hyvolution 2023 au Parc des Expositions de la Porte de Versailles où un hall de 15 000 m² lui sera dédié.


Ses dates initiales seront également réinstallées dans le calendrier du début d’année, soit les 1er et 2 février 2023. Parallèlement, Hyvolution sera vraisemblablement associé à la tenue d’un congrès international spécialisé.