• Pierre Cossard

Hyvolution a le vent en poupe


01/11/2021 - L’édition 2021 du salon Hyvolution, consacré au développement de l’hydrogène comme source d’énergie alternative (ou complémentaire, c’est selon) dans le cadre de la transition écologique en cours, et qui s’est déroulée les 27 et 28 octobre derniers à La Villette, à Paris, a remporté un franc succès.


Preuve que ce gaz est dans l’air du temps, le salon, désormais annuel, accueillait plus de 220 exposants, et les allées du hall d’exposition n’ont pas désemplies des deux jours.


Organisé en collaboration avec France Hydrogène et soutenu par l’Ademe, l’évènement a présenté les dernières actualités et innovations de la filière, ainsi que les solutions concrètes développées aujourd’hui en France et en Europe.


Parallèlement à l’exposition, 50 ateliers étaient organisés sur deux espaces forums dédiées aux prises de parole des partenaires et des entreprises exposantes, avec aussi 20 émissions sur le plateau TV, un village international, des journées pays (Corée et UK), etc.


La production s’organise


Premier constat, la multiplicité des plans de financement du moment, tant européens que français, donne des ailes aux nombreux acteurs intéressés par le développement de cette énergie, notamment les régions, qui étaient massivement présentes.


Dix d’entre elles avaient en effet fait le déplacement : Nouvelle Aquitaine, Grand-est, Auvergne-Rhône-Alpes, Bretagne, Normandie, Hauts de France, Pays de Loire, Pôle Capénergies, Bourgogne Franche Comté, Occitanie.


Du côté des industriels, quelques noms reconnus ont bien entendu fait le déplacement pour mettre en lumière leurs offres, soit technologiques, soit en matière de services complets de mise en œuvre de solutions de production et de distribution d’hydrogène. Vinci, Totalénergies, ABB, Air Liquide, atawey, Valorem, Helion by Alstom, Lhyfe ou Plastic Omnium, pour n’en citer que quelques-uns, rivalisaient donc dans la mise en avant de leur savoir-faire.


La mobilité à l’honneur


Passés un ou deux vélos, un triporteur, ou un étonnant scooter H2, on ne pouvait pas manquer, en matière de mobilité, la présence à l’entrée du salon d’un autobus Caetano H2 CityGold trônant fièrement aux côtés de quelques taxis et de deux voitures de sport.


Parmi les autres acteurs reconnus du secteur de la mobilité, on remarquait l’industriel albigeois Safra, qui annonce le lancement prochain d’une nouvelle version de son Businova H2, et précise avoir reçu un premier autocar Mercedes-Benz Intouro, qui servira à l’étude de faisabilité d’un retrofit H2 à plus grande échelle.


Une initiative nouvelle


Autre acteur important sur le marché français, BE Green, qui continue à fournir aux opérateurs des solutions complètes de transition énergétique, et annonce travailler à la conception d’un Tour de France en Autobus à Hydrogène qui pourrait démarrer au 4e trimestre 2022.


Imaginé en partenariat avec Agir Transports, ce concept permettrait aux réseaux volontaires de tester un autobus à hydrogène avec des durées de location variables de 3 à 12 mois.


Concernant l’avitaillement des véhicules et sa logistique, B.E. green s’appuiera sur les stations hydrogènes existantes (stations 350 bars) et utilisera des stations d’approvisionnement mobiles actuellement disponibles sur le marché.

Afin de présenter l’offre la plus riche possible, B.E. green travaille actuellement avec les 4 principaux constructeurs de bus à hydrogène (Safra, Van Hool, Caetano et Solaris) permettant une livraison des véhicules conforme au calendrier annoncé.


BE Green devrait apporter plus de précisions sur cette initiative lors des Journées Agir, qui se dérouleront à Albertville les 1er et 2 décembre prochains.