• Pierre Cossard

Hydrogène : double record pour ARM Engineering


19/05/2022 - Pendant trois jours, début mai, sur le circuit d’Albi, les équipes d’ARM Engineering ont tenté de battre un double record du monde et à prouver, de surcroît, l’efficacité de leur biocarburant nouvelle génération, le G-H3.


Le 10 mai 2022, l’entreprise de R&D a décroché le premier record, celui de la plus longue distance parcourue avec un véhicule hydrogène en une seule recharge.


Jusqu’alors, le record était détenu par Toyota avec sa Mirai et ses 1360 kms. Cette première victoire laisse présager un avenir radieux pour ce nouveau biocarburant capable de réduire de 80% les émissions de CO2 sans émettre aucune particule fine.


Le lendemain, ARM Engineering est battu un nouveau record mondial : la plus longue distance parcourue avec un véhicule électrique en une seule charge, détenu depuis 2017 par la société américaine IT Asset Partners avec 1608 kms parcourus.


La Renault Zoé équipée par ARM Engineering d’une pile à combustible au G-H3 a poursuivi son exploit sur le circuit d’Albi pour atteindre 2055,68 kms. Le tout sous contrôle d’un huissier de Justice.


Après cette double tentative de record du monde réussie, les équipes d’ARM Engineering souhaitent poursuivre leur travail de R&D dans les nouvelles mobilités en s’attaquant à d’autres secteurs d’activités tels que ceux des transports en commun, des poids-lourds ou encore du maritime.


Le G-H3 est une solution complète destinée à rendre verts tous les véhicules à moteurs essence, qu'ils soient thermiques et hybrides mais également les véhicules électriques. Réalisé à partir de méthane (produit à base de biomasse non alimentaire), le G-H3 est issu d’une filière propre et durable.


Comparé à l’eFuel qui met en œuvre un procédé qui capte du CO2 dans l’air pour en faire du carburant, le G-H3 est une alternative moins énergivore et coûteuse et surtout déjà prête à être industrialisée.


En termes de bilan carbone, le G-H3 rejette seulement 18 g de CO2 par mégajoule de la source à la roue. Comparé à 86 g pour des carburants fossiles et 34 g pour des biocarburants de première génération comme le bioéthanol et 664 g par kilowatt heure pour l'hydrogène gris.


Une levée de fonds va être lancée à l’occasion de la création d’une nouvelle société, ARM Energy, qui aura pour ambition d’homologuer et produire le G-H3 en France, de miniaturiser la pile à combustible pour une utilisation sur les véhicules électriques et la vente des boîtiers de conversion au G-H3 pour les véhicules thermiques.