• Jean-François Bélanger

Hausse de 30% des effectifs de la police ferroviaire en Auvergne-Rhône-Alpes

09/07/2021 - Sitôt élu pour son deuxième mandat, le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez a dédié son premier déplacement sur le terrain à la gare de Lyon Part Dieu où il a rencontré les équipes de la Sûreté ferroviaire pour leur annoncer une hausse de leur effectif de 30% d’ici à la fin de cette année.


C’est tout un symbole. La sécurité en général, et celle à bord des TER en particulier, était bien l’un des thèmes forts de la campagne de Laurent Wauquiez.


Laurent Wauquiez en visite au poste de vidéo-surveillance de Lyon Part-Dieu.

Après avoir lancé l’expérimentation Vigi TER en octobre dernier, le président d’Auvergne-Rhône-Alpes vient d’annoncer une intensification des efforts de la Région en faveur de la sécurité des transports ferroviaires.


Dans l’optique de mieux protéger les usagers, notamment à des horaires où les voyageurs n’étaient jusqu’alors pas protégés, il annonce une hausse de 30 % des effectifs des équipes de la sureté ferroviaire.


« L’objectif étant d’atteindre, sur le mandat, une hausse de 50% de ces effectifs, afin d’accompagner le travail de la police nationale », a-t-il ajouté.


Un dispositif inédit de reconnaissance faciale


Une autre action consiste en la mise en place du premier dispositif de reconnaissance faciale. Uniquement accessible par la police, après réquisition, il permettra de reconstituer le parcours des délinquants ou des criminels dans les gares et les trains.