• Michel Chlastacz

La gare de Tende, coupée de Breil et de Nice, retrouve les trains italiens



04/11/2020 - Depuis le 24 octobre 2020, la ville de Tende (Alpes-Maritimes) peut de nouveau bénéficier d’une liaison ferroviaire avec l’Italie au rythme initial de deux allers -etours journaliers.

Ce qui permet aux habitants de se ravitailler en Italie mais aussi aux personnels médicaux italiens qui travaillent à l’hôpital de Tende de venir de nouveau en France.

Cela alors que toutes les liaisons routières sont endommagées et inutilisables pour plusieurs mois en raison des conséquences de la tempête Alex.

Toutefois, ces circulations ferroviaires de secours s’effectuent à vitesse réduite (2 h 28 pour 58 km !) pour des raisons de sécurité, tandis que la ligne Nice-Breil-sur-Roya-Coni est encore interrompue pour le trafic régulier jusqu’en février au-delà de Breil-sur-Roya*.



Il faudra attendre février 2021 pour que les sections endommagées entre Breil-sur-Roya et Coni soient remises en état et exploitées dans les conditions normales.

Le 23 octobre 2020, Renaud Muselier, président de la région Sud-Provence-Alpes-Côte-d’Azur, avait « appelé à un accord entre les gouvernements français et italien pour une desserte ferroviaire régulière depuis l’Italie ».


* Sur la section Nice-Breil, la Région a mis en place des navettes gratuites et installé un quai provisoire à Saint-Dalmas-de-Tende pour les voyageurs et les marchandises. Sur la base d’un TER mixte voyageurs/fret quotidien depuis Nice.