• Michel Chlastacz

Un projet ferroviaire italo-albanais avec soutien européen



12/02/2021 - Le 4 février 2021, les Chemins de fer albanais (HSH) albanais et le groupe italien Arduani Ingenieria ont annoncé la signature d’un accord destiné à la remise à niveau d’ici 2024 de la ligne Tirana-Durrës (37 km).


C’est la ligne la plus importante du réseau ferré qui relie la capitale au plus grand port du pays. Cet accord comprend également l’achèvement de la construction d’une LRA (Liaison Rail Aéroport) d’une longueur de 7,4 km afin de relier la capitale albanaise et l’aéroport international de « Tirana-Rinas Mère Theresa ».


Les travaux de rénovation comprennent le renouvellement total de la voie, le confortement des ouvrages d’art et l’automatisation de la signalisation. Ils permettront de faire passer la vitesse maximale sur la ligne à 100-120 km/h au lieu de 60 km/h actuellement. Ce qui permettra de relier les deux villes en 22minutes au lieu de près d’une heure aujourd’hui...


Cette opération est inclue dans la mise en place du corridor paneuropéen dit « Western Balkans II » (Serbie-Monténégro-Albanie), et elle avait été précédée en 2019 d’un accord financier sur la base d’un investissement total de 90 M€.


Cet investissement est partagé entre la BERD (Banque Européenne de Reconstruction et de Développement) à hauteur de 41% du total, le « Western Balkan Investment Framework» (41,3%), l’État albanais (15%) et divers donateurs, principalement des institutions européennes (2,7%).