• Michel Chlastacz

Élisabeth Borne et les espérances du monde des transports publics


20/05/2022 - La nomination d’Élisabeth Borne à la tête du Gouvernement suscite l’intérêt et même des espérances dans le monde des transports publics. Le 17 mai 2022, le GART et l’association TDIE ont successivement salué l’événement.


Les élus du GART « connaissent bien Élisabeth Borne avec qui ils ont travaillé, dans une bonne ambiance de concertation, à l’élaboration de la Loi d’Orientation des Mobilités de 2019 qui est un texte majeur pour les parties prenantes de la mobilité durable ».


En outre, « il est clair que jamais Premier ministre n’a été plus au fait des enjeux des transports publics dont Élisabeth Borne est une experte reconnue. [Aussi] le GART souhaite que les questions de mobilité des Français soient à l’ordre du jour des travaux du Gouvernement après une campagne présidentielle au cours de laquelle elles ont été quasiment peu abordées ».


L’occasion de rappeler les mesures que le GART préconise dans sa plate-forme pour les élections législatives. Principalement « la pérennité du Versement Mobilité [...] la baisse de la TVA à 5,5% dans les transports publics du quotidien [et le développement à l’échelle nationale] d’un titre unique pour toutes les mobilités ».


L’association TDIE, par la voix de ses deux co-présidents Louis Nègre et Philippe Duron, « félicite chaleureusement » la nouvelle Première ministre en sachant « qu’elle pourra mettre sa connaissance des questions politiques et techniques de ce secteur très complexe au service d’une ambition d’intérêt général ».


Ils affirment qu’ils seront « à ses côtés pour contribuer à la mise en œuvre de la politique dont le Président de la République, Emmanuel Macron, avait dessiné les prémisses dans sa réponse au questionnaire de TDIE ».