• Jean-François Bélanger

EasyPark accélère son développement dans l’hexagone


Olivier Koch, directeur EasyPark France.

02/03/2022 - Après l’acquisition récente de l’un de ses concurrents, ParkNow, le spécialiste suédois du paiement dématérialisé de stationnement EasyPark, annonce vouloir augmenter ses activités de 50% en France d’ici la fin de cette année.


Créée au début des années 2000, à Stockholm, EasyPark n’a pas tardé à trouver sa place en fournissant aux automobilistes la possibilité depuis leur smartphone de repérer une place de stationnement et de le payer en fonction de sa durée réelle. Un avantage qui n’existe pas avec les traditionnels parcmètres.


Son application, gratuite pour l’utilisateur, s’est déployée à travers 24 pays, soit en croissance interne, soit en croissance externe par le rachat de concurrents.


A ce jour, le rythme de croisière du nombre de transactions se situe autour de 10 millions par an et est appelé à augmenter. En particulier en France où l’acquisition de ParkNow lui permet d’accentuer sa pénétration sur ce marché.


En France, 600 villes ont mis en place le stationnement payant. La moitié d’entre elles font confiance à un opérateur et à ce jour, c’est environ une centaine qui a choisi EasyPark.


« Nous avons pour objectif d’atteindre les 150 villes d’ici la fin de cette année », ambitionne Olivier Koch, directeur d’EasyPark France.


Pour accompagner cette croissance, la société envisage aussi de doubler son effectif actuel, qui s’élève à une dizaine de collaborateurs.


Vis-à-vis des collectivités qui maîtrisent la question du stationnement dans leurs agglomérations, EasyPark met en avant ses qualités vertueuses en matière environnementale.


« Dans les villes, une part importante des encombrements est liée au fait que beaucoup de voitures sont à la recherche d’un stationnement », argumente Olivier Koch.


EasyPark propose également une offre spécifique pour les entreprises, avec un système de facturation en fin de mois.