• Michel Chlastacz

Du sur mesures de Stadler pour le Mont-Blanc Express


21/06/2022 - L’acquisition par la région Auvergne-Rhône-Alpes de cinq nouvelles rames doubles interopérables dites « série 890 » pour la ligne régionale internationale Saint-Gervais Le Fayet-Chamonix-Vallorcine (voir Mobilités Magazine, 16 juin 2022) est réalisée en commun avec l’exploitant régional suisse TMR-SA* qui, pour sa part, en a commandé trois autres au même constructeur, Stadler.


Une commande en quelque sorte « sur mesures » (la spécialité du constructeur helvétique !) et qui, chez les deux exploitants (SNCF et TMR) tient compte des importantes différences techniques entre les deux parties de la ligne.


En effet, si l’ensemble de la ligne est établi à voie métrique, la partie française est électrifiée par troisième rail, alors que la partie helvétique l’est par caténaire.


Et cette dernière comporte en outre des sections à crémaillère en raison de ses bien plus fortes déclivités (jusqu’à 200 ‰ au lieu de 90 ‰).


Les nouveaux matériels remplaceront en 2026 les cinq rames Z 800 livrées en 1996-1997 et complèteront le parc des six rames Z 850 (sans crémaillère, dites Stadler Spatz) livrées à Rhône-Alpes en 2006-2008, ainsi que les deux Z 870 avec crémaillère acquises par TMR en 2010.

 

* « Transport Martigny Région », ex-réseau du Martigny- Châtelard. La ligne comporte une partie française (Saint-Gervais-Le Fayet-Chamonix-Vallorcine : 36,6 kilomètres) et une partie helvétique (Le Châtelard-Martigny : 19,1 kilomètres).