• Michel Chlastacz

Double anniversaire pour Skoda



13/11/2020 - Cette année, Skoda célèbre à la fois son 160e et son 100e anniversaire. Le premier est celui de la fondation de la firme de mécanique et de matériels militaires de l’ingénieur Emil Skoda en 1860 à Plzen (alors Pilsen dans l’empire austro-hongrois).

Le second est celui de la sortie de la première locomotive (à vapeur) des usines du groupe en 1920 dans la jeune Tchécoslovaquie*.

Côté ferroviaire, la saga Skoda est aussi riche que celle - bien plus connue - de l’aventure automobile, un secteur qui été vendu au groupe Volkswagen dès 1991.

Locomotives à vapeur, locomotives électriques (dont plus de 2400 livrées dans l’ex-URSS durant les années 1960-1990), tramways et trolleybus, la panoplie de Skoda était très large et les volumes de production gigantesques.

Aujourd’hui Skoda Transportation héritier modeste du groupe (400 M€ de chiffre d’affaires annuel) se concentre sur la seule traction électrique : locomotives, automotrices à deux niveaux, rames de métros et de tramways, avec des succès notables sur les marchés extérieurs.

L’ensemble sur fond de politique offensive illustrée par les rachats successifs du Hongrois Ganz Electric et du Finlandais Transtech Oy.

Plus récemment, Skoda a aussi montré sa volonté affichée de reprendre le site Alstom de Reichshoffen que le groupe doit céder sur les injonctions de la direction européenne de la Concurrence dans le cadre du rachat de Bombardier.


*Entre-temps, en 1905, sous le label Laurin & Klement intégré au groupe en 1925, l’entreprise avait créé son premier modèle d’automobile.