Fond-MM_edited.jpg
  • Pierre Cossard

Des vélos dans les trains



26/01/2021 - Le décret relatif à l’emport de vélos non démontés à bord des trains de voyageurs pour les services régionaux et longue distance a été publié au Journal officiel.

La loi d’orientation des mobilités (LOM), promulguée en décembre 2019, a en effet instauré l’obligation de prévoir des emplacements dédiés à l’emport de vélos non démontés à bord des trains neufs et rénovés affectés au transport de voyageurs.

Ce texte règlementaire concrétise la politique du gouvernement en faveur du vélo en fixant un seuil minimum de 8 emplacements vélos à prévoir à bord des trains.


Il s’applique en particulier aux trains d’équilibre du territoire conventionnés par l’Etat, aux services librement organisés comme les TGV et aux services d’intérêt régional (TER).


Pour ces derniers, le seuil minimum peut être réduit jusqu’à 4 en fonction de la capacité d’emport des trains (Transilien en Ile-de-France et TER dans les autres régions) afin de prendre en compte les situations locales.

L’aménagement obligatoire d’emplacements vélos concerne les matériels roulants dont l’achat ou la rénovation est engagée à compter de mars 2021.


Cette obligation ne s’appliquera donc pas aux matériels déjà en circulation ou pour lesquels les programmes d’achat ou de rénovation sont déjà lancés. La SNCF s’est néanmoins engagée à intégrer, dans son programme « TGV du futur » lancé en 2016, un minimum de 4 emplacements vélos.