• Michel Chlastacz

Des rames TGV à la rescousse des lignes normandes


02/11/2020 - Depuis plusieurs semaines l’offre de transport est fortement perturbée sur les axes Paris Rouen-le Havre et Paris-Caen-Cherbourg.

Une situation liée à la fois au retard de livraison des nouvelles rames Omneo par Bombardier Transport (9 rames livrées sur les 25 attendues à mi-octobre 2020 en raison de l’impact de la crise sanitaire), mais aussi aux chutes d’arbres enregistrées à cause de la tempête Alex, et à des heurts d’animaux qui ont immobilisé sept rames, entraînant ddes sous-compositions, voire des suppressions de trains.

Une réunion organisée le 22 octobre 2020 entre Hervé Morin, président de la région Normandie, et Jean-Pierre Farandou, président de la SNCF, a notamment abouti à la nomination d’un Chargé de mission, mais aussi à la mise à disposition - dès début novembre - de trois rames TGV issues du parc Atlantique pour renforcer durant sept mois (jusqu’à mai 2021) les liaisons Paris-Rouen-le Havre avec trois trajets quotidiens.

Parallèlement, l’opérateur national a mobilisé 50 agents supplémentaires dans les technicentres Normandie et Paris-Clichy. Et il a maintenu en circulation cinq locomotives BB 26 000 (dites « Sybic ») ou BB 15 000, et 41 voitures Corail en attendant la livraison des rames Omneo.

Une livraison qui sera suivie d’une mise en service plus rapide en raison de la réduction de 50% de la durée des délais de préparation des rames entre livraison et mise en service commerciale. Ainsi, trois rames Omneo ont été mises en ligne le 16 octobre dernier.